MARIELA

Mariela Garibay - "Tendresse"

Tendresse, 2018

Bronze
40 x 41 x 20 cm I 16 x 16 x 8 in
Edition de 8

Mariela Garibay - Contemplation

Contemplation

Bronze
40 x 45 x 50 cm I 16 x 18 x 20 in
Edition de 8

Mariela Garibay - Toucher le ciel

Toucher le ciel

Bronze
180 x 100 x 70 cm I 71 x 40 x 23,5 in
Edition de 8

Mariela Garibay - Silence

Silence

Bronze
38 x 25 x 29 cm I 15 x 10 x 11,5 in
Edition de 8

BIOGRAPHIE

Mariela Garibay (Lima, Pérou 1976) est diplômée en sculpture à l’Université du Pérou (PUCP) et d’un master en dessin urbain à l’Université de Barcelone en 2008.

Elle reçoit deux fois le prix Winternitz en 1997 et 1999 et gagne le premier prix au concours national de dessin en 2005.

Sa première exposition individuelle date de 2004 avec la pierre comme premier matériau.

Elle réalise plusieurs commandes publiques au Pérou, donne cours aux Beaux-Arts de Ayacucho et à la PUCP. Elle expose son œuvre en permanence en galeries et développe sa technique avec le bronze.

Son œuvre est figurative mais non réaliste, Mariela Garibay observe le monde qui l’entoure et le retranscrit avec beaucoup de tendresse au travers de personnages aux rondeurs enfantines. La sculpture de Mariela Garibay est positive et généreuse, elle immortalise un instant de bonheur saisi par l’artiste, un moment de paix, un bon souvenir, un sourire, une surprise, la joie simple et sincère.

Mariela Garibay - Les petites choses

Les petites choses

Bronze
20 x 45 x 20 cm I 8 x 18 x 8 in
Edition de 8

Mariela Garibay - "La Chute"

La Danse

Bronze
Danse 1 – 65 × 45 × 30 cm I 25 3/5 × 17 7/10 × 11 4/5 in
Danse 2 – 71 × 40 × 32 cm I 28 × 15 7/10 × 12 3/5 in
Edition de 8

Mariela Garibay - "Trotinette"

Trotinette

Bronze
60 x 96 x 42 cm I 24 x 38 x 16,5 in
Edition de 8

Mariela Garibay - "La Chute"

La Chute

Bronze
35 x 44 x 62 cm I 13 4/5 × 17 3/10 × 24 2/5 in
Edition de 8

Mariela Garibay - Rivière

Riviere

Bronze
66 x 38 x 23 cm I 26 4/5 × 14 1/5 × 9 1/10 in
Edition de 8

Mariela Garibay - "Grandir"

Grandir

Bronze
42 x 22 x 18 cm I 16 1/2 × 8 7/10 × 7 1/10 in
Edition de 8

Jorge COLOMINA

Jorge Colomina - C'est Fou

C'est Fou

Technique mixte sur toile
80 x 80 cm I 31 x 31 in
Unique

Jorge Colomina - Bonjour la Lune

Bonjour la lune

Technique mixte sur toile
92 x 73 cm I 36 x 28 in
Unique

Jorge Colomina - L'Ami Ben

L'Ami Ben

Technique mixte sur toile
92 x 73 cm I 37 x 26 in
Unique

Jorge Colomina - Visage tribal

Visage Tribal

Technique mixte sur toile
100 x 100 cm I 39 x 39 in
Unique

Jorge Colomina - Sous la Pluie

Fard Rose

Technique mixte sur toile
100 x 81 cm I 39 x 31 in
Unique

Jorge Colomina - La Belle Poitrine

La Belle Poitrine

Technique mixte sur toile
100 x 81 cm I 39 x 31 in
Unique

Jorge Colomina - Dans la Pénombre

Dans la Pénombre

Technique mixte sur toile
120 x 120 cm I 47 x 47 in
Unique

BIOGRAPHIE

Jorge Colomina naît en 1953, en Alcoy – province d’Alicante. L’Espagne des années 60 est pour lui synonyme de l’émigration de ses parents vers Marseille. Il les rejoindra à Paris avec son frère en 1963.

Dès son plus jeune âge, il exprime sa passion pour le dessin et la peinture. A peine installé à Paris, sa curiosité et son goût pour l’art l’emmènent à la découverte des musées de la ville lumière. Pinceau en main, il apprend, Il persévère : croquis, esquisses, tableaux… Enfin, à trente ans, il décide de se consacrer exclusivement à son art. Il choisit Antibes et ses rivages méditerranéens comme terre d’accueil pour vivre sa peinture en toute liberté.

Depuis toujours, il admire Picasso, Miro, Cézanne, Matisse… Il étudie leurs œuvres et travaille sans relâche à trouver son propre style… Les influences d’une vie… des couleurs vives, en mouvement pour exprimer sa passion et ses émotions. La peinture de Colomina, s’il faut la définir, s’apparente à une sorte de « Figuratif Abstrait ».

D’expositions individuelles en expositions collectives, ses toiles parcourent la France et traversent les frontières. Jorge Colomina est estimé, coté et vendu à Drouot Paris par Maître Arnaud Cornette de Saint-Cyr, commissaire priseur.

Jorge Colomina - Sous la Pluie

Sous la Pluie

Technique mixte sur toile
100 x 100 cm I 39 x 39 in
Unique

VINZARTH

New York

Anamorphose – 80 x 100 x 12 cm I 31,5 x 39,3 x 4,7 inches

Porte

Anamorphose – 40 x 100 x 18 cm I 15,7 x 39,3 x 7 inches

Telephone booths

Anamorphose – 41 x 86 x 18 cm I 16,1 x 33,8 x 7 inches

Versailles

Anamorphose – 60 x 118 cm I 23 x 46 inches

 

BIOGRAPHIE

 

Vinzarth commence à se passionner à la photographie, au début des années 80. Il se spécialise dans le domaine de l’architecture et de la décoration. Pendant dix ans, un nouvel univers s’ouvre à lui où il découvre et met en valeur des édifices dans des espaces et des paysages modifiés par l’homme selon des critères précis et fonctionnels.

Nostalgique du continent, Vinzarth revient en France, sous le soleil d’un petit village proche de Monaco. Lors d’une exposition, il découvre une peinture une perspective inversée. C’est le déclic qui lui donne envie de créer des anamorphoses à partir de ses photos.

Après un an de recherche sur les angles de prises de vue, les sujets, l’infographie numérique, le montage et l’assemblage, les premières anamorphoses photographiques deviennent réelles. Attiré, au départ, par les immeubles et les façades des villes, Vinzarth « anamorphose » les quartiers art déco et haussmanniens de Nice. Il travaillera, ensuite, sur des concepts esthétiques comme le quartier de La Défense à Paris puis sur des monuments comme la pyramide du Louvre.

L’envie de s’éloigner du réel et de laisser libre court à son imagination le pousse maintenant à créer ses propres paysages, en 3D, en se servant des couleurs, des sols, des matières du réel. Vinzarth revisite le paysage urbain pour créer des quartiers imaginaires.

MARCELLO

Conquistador

Acrylique sur toile – 90 x 150 cm I 35 x 59 inches

Bugatti t31

Acrylique sur toile – 97 x 162 cm I 38 x 63 inches

BIOGRAPHIE

“Ma peinture est réaliste voire hyperréaliste avec le plus souvent des inclusions iconographiques d’automobiles que je mets dans tous les états et situations possible. Avant de commencer à peindre j’examine des variables quant à la nature des sujets peints, de la forme du sujet principal et la place qui lui est consenti à l’intérieur du tableau. Chaque élément que renferme le cadre a été considéré et enfin adopté pour l’espace qu’il occupe en regard d’autres éléments déjà en place.” – Marcello

Classic trip

Acrylique sur toile – 100 x 200 cm I 38 x 78 inches

Dark sea

Acrylique sur toile – 90 x 150 cm I 35 x 59 inches

Pure water

Acrylique sur toile – 90 x 150 cm I 35 x 59 inches

Trip op

Acrylique sur toile – 90 x 150 cm I 35 x 59 inches

Gas monkey

Acrylique sur toile – 97 x 155 cm I 38 x 61 inches

KLASEN

Container bâché bleu

Sérigraphie, bâche et cordage sur panneau aluminium

130 x 100 cm I 51 x 39 inches

Green car / Red machine with nude

Acrylique sur toile

130 x 97 cm I 51 x 38 inches

Container bâché rouge

Sérigraphie, bâche et cordage sur panneau aluminium

100 x 130 cm I 39 x 51 inches

 

BIOGRAPHIE

 

Peter Klasen est un peintre, photographe et sculpteur allemand, né à Lübeck en 1935.
Maître des contrastes, il est fasciné par l’hostilité de la ville moderne et par les représentations du corps à l’état de marchandise.

De 1956 à 1959, Peter Klasen étudie à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Berlin, alors école d’avant-garde. En 1959, lauréat du prix du Mécénat de l’industrie allemande, il obtient une bourse d’étude et s’installe à Paris.

Peter Klasen est, dans les années 60, un des fondateurs du mouvement artistique nommé Nouvelle Figuration ou Figuration Narrative. Il élabore alors un langage plastique personnel : il explore et réinterprète les signes de notre environnement urbain et, plus généralement, de notre société. Il s’intéresse aux images exploitées par les mass média et dénonce, par ses métaphores picturales, l’uniformisation du cadre de vie occidental.

Dans les années 1970, Peter Klasen connaît enfin le succès. Il peint ses « tableaux binaires », fondés sur la représentation opposée d’un fragment de corps humain et d’un objet, peint ou intégré, révélant son angoisse devant la scission des mondes de « l’être » et de « l’avoir ». Il trouve ainsi un équilibre entre ce qui relève du sensuel, et lui paraît agréable, et ce qui appartient au monde industriel, qu’il trouve répugnant.

YVES CESAR ARMAN

Controller Freak

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

Fight for Control

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

Spaced Out

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

Play Date

Technique mixte sur toile – 90 x 130 cm I 35 x 51 inches

Remote City

Technique mixte sur toile – 90 x 130 cm I 35 x 51 inches

Habibi

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

Om

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

Gamer's Delight

Technique mixte sur toile – 120 x 150 cm I 47 x 59 inches

 

BIOGRAPHIE