Inclusion Violon Calciné

Technique mixte – 40 x 28 x 8 cm

Inclusion Violon Brulé

Technique mixte – 77 x 23 x 5 cm

Inclusion Petits Ponts

Technique mixte – 42 x 29 x 9 cm

Ukulele

Bronze – 31 x 35 cm

Ali Baba

Fer vernis et bois – 105 x130 cm

Bougeoir aux Cuillères

Bronze doré – 35 x 43 cm

Le Gambit

Résine – 42 x 27 x 27 cm

Starry Night

Acrylique et brosses larges – 184 x 148 cm

Violon à Venise

Bronze – 70 x 30 x 12 cm

BIOGRAPHIE

ARMAN est un artiste reconnu avec plus de 500 expositions personnelles qui lui ont été consacrées. Il a mené une recherche concernant notre rapport sentimental à l’objet, l’attachement à celui-ci, son accumulation, ainsi que sa destruction, telle qu’elle peut s’observer dans sa série de violons calcinés

Armand Pierre Fernandez  nait le 17 novembre 1928, à Nice et grandit dans la boutique d’antiquités de son père. Élève brillant, il commence à peindre à 10 ans et intégrera l’Ecole des Arts Décoratifs de Nice en 1946. A 19 ans, il rencontre Yves Klein et Claude Pascal, qui deviendront ses deux plus proches amis. C’est le début d’une jeunesse exaltée, son intérêt pour la philosophie et les arts d’Extrême-Orient le conduit à l’école du Louvre à Paris en 1949.

De retour à Nice en 1951, son attrait pour la peinture se précise, sous l’influence du peintre russe Serge Poliakoff et de Nicolas de Staël. Il décide, à l’instar de Vincent Van Gogh, de signer de son prénom: Armand. Influencé par les œuvres de Kurt Schwitters et de Jackson Pollock, il s’essaie à la pratique du tampon et expose les premiers à Paris en 1956. En 1958, à l’occasion d’une exposition chez Iris Clert, le peintre remarque une erreur d’impression sur le carton d’invitation: Armand était écrit sans « d ») et cela deviendra sa signature.